La gestion du stress

Le stress est-il bon ou mauvais?

Le stress devient un problème lorsque nous ne savons pas comment aborder ou gérer un événement ou une situation. Nous ressentons des sensations négatives à l'intérieur de notre tête et de notre corps.

Le stress peut également être "bon". Devant une situation ou un événement, le bon stress stimule notre corps et nous donne l'énergie nécessaire pour performer, se surpasser, atteindre un but ou relever tout autre défi de la vie.  Donc, à petite dose, le stress peut devenir positif car il nous aide à augmenter notre tolérance aux événements et aux situations de la vie. Par exemple, l’examen est un événement stressant, mais chacun le vit à une différente intensité selon notre capacité à gérer ce type de situation.

Démarche de gestion du stress : étape par étape...

Étape 1 : Identifier les symptômes et les manifestations du stress.

  • Que se passe-t-il dans ma tête? Que se passe-t-il dans mon corps?

Étape 2 : Identifier les sources du stress : situation vs circonstance (Personnelles? Relationnelles? Financières? Responsabilités?)

Étape 3 : Faire un listing de stratégies (reconnaitre les mauvaises et les bonnes).

  • Procrastiner, manger ses émotions, couper les heures de sommeil, consommer de l’alcool et des drogues, refuser de faire face à la situation et de changer…
  • Organiser son temps, manger sainement, dormir suffisamment, apprendre à dire « Non! », adopter une attitude positive et des pensées positives, faire de l’activité physique, en parler…

Étape 4 : Mettre en application les bonnes stratégies choisies et faire les changements nécessaires.

  • Rechercher l’équilibre entre : mes responsabilités, la vie sociale et mon mieux-être.

Étape 5 : Prévenir ce qui est prévisible et gérer l’imprévisible.

  • Persévérer; ça prend jusqu’à 21 jours pour intégrer un changement à notre routine.

Trous de mémoire

En situation d’examen, les blocages et les trous de mémoire peuvent s’expliquer par le stress présent chez toi pendant l’examen. Il est certain qu’en laissant ton stress t’envahir lors de l’examen, ton cerveau aura d’autres priorités à gérer que celle de récupérer les informations mémorisées.

Solution

Poses-toi des questions générales plutôt que d’orienter tes pensées sur les réponses à chercher. Ceci t’aidera à stimuler ta mémoire.

Pose-toi des questions telles que :

  • «  Qu’est-ce que j’ai appris dans ce cours? »;
  • « Quel était le sujet général?  »;
  • « Quels types d’exercices ai-je fais? »;
  • « Quelles explications le professeur a-t’il données? »;
  • « Qu’est-ce que j’ai entendu sur ce sujet? ».

Ensuite, prends une feuille lignée et écris les choses auxquelles tu penses. Comme par exemple, si tu as pris l’habitude de faire des réseaux de concepts, il sera plus facile de visualiser les notions et concepts appris, ce qui stimulera ta mémoire.

Poursuit ta réflexion et pose-toi des questions de plus en plus spécifiques telles que : « La question porte sur quel chapitre? », « Les lectures que j’ai fait portaient sur quoi? », « Quel objectif du plan de cours cette question vient-elle rejoindre? ».

Ce type de question stimulera les liens entre les notions, ce qui t’aidera à retrouver l’information.

Si ça ne fonctionne toujours pas, encercle le numéro de la question et passe à la question suivante. Tu y reviendras plus tard.

Se sentir stimulé vs se sentir menacé

Devant une même situation, les personnes ne réagissent pas toutes de la même façon. Est-ce vraiment mauvais de se sentir stressé devant une situation ou bien c'est mauvais que si vous pensez que ça l'est ? Des nouvelles recherches suggèrent que le stress n'est mauvais pour vous que si vous croyez que c'est le cas. Donc, quand  tu te sens stimulé par quelque chose, une poussée d'adrénalise positive se produit généralement, menant à une plus grande confiance en toi, et à une plus grande motivation et résilience. Inversement, lorsque tu te sens menacée par quelque chose, le contraire se produit avec le résultat étant souvent négatif : anxiété, contre-productivité, peur et une foule symptômes physiques, psychologiques et comportementaux néfastes.

Attitude positive

  • Fais preuve de persévérance;
  • Développe ta capacité à prendre des risques et à sortir de ta zone de confort;
  • Évite de te comparer avec les autres;
  • Reconnaisse tes forces et tes défis;
  • Cesse le monologue interne critique;
  • Prends soins de toi (sommeil, alimentation, exercices);
  • Apprends à prioriser;
  • Communique.

Relève le défi

Songe à quelque chose qui te stress par rapport à tes études. Quelles pensées entretiens-tu ?

Est-ce que les pensées que tu entretiens reflètent ce que tu veux vraiment ?

Transforme tes pensées négatives pour qu'elle se transforme en perception positive. Ex.: « J'ai peur de faillir. » se transforme en « Je veux réussir ! »

Reformule ta pensée positive pour qu'elle devienne un objectif positif. Ex.: « Je veux réussir ! » se transforme en « Qu'est-ce que je vais faire pour réussir ?»

Maintenant, qu'est-ce que tu vas faire pour atteindre cet objectif ?

  • Qu'est-ce que je peux contrôler dans cette situation ?
  • Qu'est-ce qui est en dehors de mon contrôle ?
  • Quelles sont mes forces ?